Ecologie 3.0 Equateur gestion des déchets permaculture

1 mois en Amazonie, nos premières réalisations

Cher tous, je suis heureuse de pouvoir me poser un peu aujourd’hui pour vous raconter mes aventures en Équateur 🇪🇨

Comme le temps passe vite ici ! Déjà un mois !! Il faut dire que je n’ai pas chaumé… depuis mon arrivée le 27 mai 2019.

Arrivée à la capitale de Quito j’ai fait la merveilleuse connaissance de deux argentins : Gaston et Paula. En leur parlant de mon projet de Développement Durable ici avec l’association Waysa Wasi, ils ont sautés sur l’occasion pour venir nous aider sur la question des déchets et leur valorisation.

Ils nous ont rejoint le 4 juin et ont été reçus comme des membres de la famille. Très vite, nous avons commencé à discuter du problème majeur des ordures. Ici, il n’y a aucun ramassage qui est fait. Ainsi aucune réelles solutions ne sont apportées aux habitants des communautés en Amazonie. Les personnes sont pourtant inondées de sacs plastiques et autres dès qu’elles achètent quelque chose. Oui c’est horrible !

Nous sommes allés à la rencontre du propriétaire d’une épicerie de la communauté. Lui aussi, cherche des solutions mais n’en trouve pas ! Il nous a aussi fait découvrir l’impensable: le lieu où tous jettent leur poubelles…. le Rio Napo.

En retournant à son épicerie nous avons entrepris de lui montrer une solution pour réduire la masse visible de plastique : la mise en bouteille.

La technique est simple : il suffit de remplir les bouteilles de plastique d’autres déchets jusqu’à saturation. Cette bouteille remplie de déchet est également utilisable pour la construction 🔨 cela remplace une grande partie du béton comme le ferait des briques.

Gaston et Paula ont également piloté et construit un composteur pour les déchets organiques de notre famille.

Pendant ce temps, nous avons terminé la clôture de notre jardin potager. D’une dimension de 50m2, il a pour but d’offrir une auto-suffisance alimentaire à toute la famille. Ce potager sera évidemment créé et entretenu selon les principes de la permaculture. Exit donc tous types de produits chimiques et monoculture, ici les espèces annuelles et perpétuelles vont se marier à des espèces attractives pour les polinisateurs 🐝🐝🐝

Nous avons entrepris aussi de photographier toutes les espèces végétales déjà présentes dans le jardin comme le curcuma ou l’amarante…

Photographier pour mieux étudier le potentiel de chaque plante et ses usages (comestible, médicinal, ornemental, producteur de pollen…)

Voilà pour les nouvelles d’Amazonie 🙂 Continuez à nous suivre ici et sur Facebook!

Hasta Pronto !

2 comments on “1 mois en Amazonie, nos premières réalisations

  1. benoitbehemoth

    Bravo à vous tous et toutes! Merci de partager cette expérience avec nous

    J'aime

  2. benoitbehemoth

    Merci de partager cette superbe aventure avec nous. Bravo a vous tous et toutes !!!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :