1 mois en Amazonie, nos premières réalisations

Cher tous, je suis heureuse de pouvoir me poser un peu aujourd’hui pour vous raconter mes aventures en Équateur 🇪🇨

Comme le temps passe vite ici ! Déjà un mois !! Il faut dire que je n’ai pas chaumé… depuis mon arrivée le 27 mai 2019.

Arrivée à la capitale de Quito j’ai fait la merveilleuse connaissance de deux argentins : Gaston et Paula. En leur parlant de mon projet de Développement Durable ici avec l’association Waysa Wasi, ils ont sautés sur l’occasion pour venir nous aider sur la question des déchets et leur valorisation.

Ils nous ont rejoint le 4 juin et ont été reçus comme des membres de la famille. Très vite, nous avons commencé à discuter du problème majeur des ordures. Ici, il n’y a aucun ramassage qui est fait. Ainsi aucune réelles solutions ne sont apportées aux habitants des communautés en Amazonie. Les personnes sont pourtant inondées de sacs plastiques et autres dès qu’elles achètent quelque chose. Oui c’est horrible !

Nous sommes allés à la rencontre du propriétaire d’une épicerie de la communauté. Lui aussi, cherche des solutions mais n’en trouve pas ! Il nous a aussi fait découvrir l’impensable: le lieu où tous jettent leur poubelles…. le Rio Napo.

En retournant à son épicerie nous avons entrepris de lui montrer une solution pour réduire la masse visible de plastique : la mise en bouteille.

La technique est simple : il suffit de remplir les bouteilles de plastique d’autres déchets jusqu’à saturation. Cette bouteille remplie de déchet est également utilisable pour la construction 🔨 cela remplace une grande partie du béton comme le ferait des briques.

Gaston et Paula ont également piloté et construit un composteur pour les déchets organiques de notre famille.

Pendant ce temps, nous avons terminé la clôture de notre jardin potager. D’une dimension de 50m2, il a pour but d’offrir une auto-suffisance alimentaire à toute la famille. Ce potager sera évidemment créé et entretenu selon les principes de la permaculture. Exit donc tous types de produits chimiques et monoculture, ici les espèces annuelles et perpétuelles vont se marier à des espèces attractives pour les polinisateurs 🐝🐝🐝

Nous avons entrepris aussi de photographier toutes les espèces végétales déjà présentes dans le jardin comme le curcuma ou l’amarante…

Photographier pour mieux étudier le potentiel de chaque plante et ses usages (comestible, médicinal, ornemental, producteur de pollen…)

Voilà pour les nouvelles d’Amazonie 🙂 Continuez à nous suivre ici et sur Facebook!

Hasta Pronto !

Phénix : l’appli anti-gaspi qui te régale à petit prix

Phénix Quesako ?

Une application mobile disponible sur l’Apple Store et Google play.

Phénix vous géolocalise et vous indique tous les commerçants ayant des paniers de produits invendus.

Ces paniers vous sont proposés entre 3,95€ et 5€ et contiennent une dizaine de produits en général. Vous êtes largement gagnant je peux vous l’assurer ! Pour partager avec vous mon expérience au mieux je vous ai ajouté des photos de mes paniers (réalisés sans filtres et sans trucages).

Panier surprise – la vie Claire – 100% Bio- 3,95€
Panier surprise – Franprix – 5€
Panier surprise – Franprix- 5€
Exemple de panier fruits et légumes – Franprix – 5€

Ensuite, c’est super simple ! Vous sélectionnez le magasin de votre choix et le type de panier que vous désirez acheter : panier surprise, panier fruits et légumes, panier de viennoiseries…

L’application étant lancée seulement depuis quelques mois, les commerçants partenaires s’ajoutent au fur et à mesure.

🌿Ce que j’aime par dessus tout ce sont ces bonnes idées qui émergent un peu partout sur la toile, on économise et on fait un geste pour avoir une consommation plus responsable 🌿

Alors convaincu ? Si vous aussi vous souhaitez lutter contre le gaspillage alimentaire en faisant des économies alors vous allez vite adopter Phénix !

Pour optimiser au mieux votre consommation raisonnée et économique, téléchargez l’application puis ajouter mon code parrain : SzUWmpCU

🍃 Votre premier panier offert sous forme de code promo et 50% pour moi 😉 Vous parrainez des amis ? Et bien c’est tout pareil ! Partagez-leur votre code parrain et hop des cadeaux pour tous les deux ! 🌱

Comment je finance ma mission humanitaire en Amazonie ?

1) J’ai créé deux cagnottes en ligne

La première cagnotte que j’ai créée je l’avais fait sur le pot commun. Mais quelle ne fut pas ma surprise quand ses gentils organisateurs m’ont prélevé 8% de la somme récoltée lorsque j’ai voulu transférer les fonds pour pouvoir commencer à acheter de l’équipement ! (perceuse, contenaires pour récupération de l’eau de pluie…) j’ai donc réussi à rassembler, après déduction de leurs frais de merde : 1 389,26 € (en dons de la part d’amis et ventes de certaines de mes affaires).

Faire un don pour financer mon action humanitaire en Amazonie via PayPal (sécurisé et gratuit pour vous et pour nous)

C’est ainsi que j’ai dit bye bye au Pot commun pour me tourner finalement vers PayPal qui a mis en place son système de cagnottes, et sans frais / GRATUIT !
Une aubaine quand le moindre don peut faire la différence. Je regrette juste de ne pas l’avoir su plus tôt 😦
En tous cas, J’ai 120€ de récoltés pour le moment grâce à mon papa et mon amie de toujours (ou presque) Cooper.

2) Je vends toutes mes affaires sur internet.

J’ai commencé à me séparer de la totalité de mes affaires en Novembre 2018 pour réaliser ma mission humanitaire et de Développement Durable en Amazonie (Équateur).
Forte d’un constat assez simple que les gens n’ont plus d’argent pour faire des dons, je me suis dit qu’en vendant mes affaires cela permettrait peut-être de faire avancer ma cause.

J’ai commencé via l’application Vinted en photographiant et créant « mon dressing » composé d’articles de beauté, de sacs 👜 et chaussures 👠 👠.
Pour le moment, grâce à vinted j’ai récolté : 565€

J’ai mis aussi d’autres articles en vente sur le bon coin : 122€

Mais rapidement je me retrouve confrontée à un problème pour vendre mes cosmétiques inutilisés ou à peine utilisés : le site ne les accepte pas ! Idem pour le bon coin… Assez triste quand on sait que ce sont des produits assez chers à acheter en boutique et quasiment pas utilisés. Or c’est tout à fait hors de questions de les jeter, cela en ferait juste de nouveaux déchets.
C’est finalement grâce à Facebook Market qu’une amie à moi a pu voir et craquer sur mes palettes de maquillage ! Euréka ! Pour la mission +43€ grâce à Elvan 

3) J’ai démarché des entreprises pour créer des partenariats

La première entreprise à m’avoir répondu c’est : WhyNote Book qui a gentillement accepter de créer un partenariat pour que mes futurs étudiants en Amazonie puissent écrire sur des cahiers réutilisables. Merci à eux !

La deuxième entreprise à m’avoir répondu c’est : Deplastify pour obtenir des brosses à dents en bambou pour toute la communauté. Pour le moment, ils sont en lancement d’un autre projet et n’ont pas pu créer un partenariat.

Offre de volontariat en Équateur au sein d’une communauté Kichwa

Nous recherchons une personne sachant parler Espagnol et Anglais, majeure qui souhaiterait faire une mission de volontariat en Équateur au sein d’une communauté Kichwa dans la Province de Napo.

kichwa_shaman_amarun

Votre mission

Vous aiderez cette communauté à créer un site internet vitrine pour les activités de pleine aire et de tourisme communautaire afin de faire connaître la culture Kichwa et la forêt amazonienne.  
Pour cette raison, la connaissance de l’anglais est primordiale.

Vous avez bien entendu la possibilité de proposer des actions ou projets en rapport avec vos compétences.

Par exemple si vous avez des connaissances en :

  • création de savon naturel
  • permaculture
  • phyto-épuration

Comment va s’organiser votre volontariat?

Vous vivrez au sein de la communauté Tiyu Yacu de la Province de Napo dans une réserve de plusieurs hectares à la biodiversité variée et absolument époustouflante.

La communauté étant au bord du Rio Napo, vous allez pouvoir pêcher votre propre poisson tout frais et peut-être apprendre à le cuisiner en Maito 😉 (un pur délice!!)

Vous logerez chez l’habitant afin d’être reçu comme faisant partie intégrante de la communauté.

La nourriture sera totalement prise en charge par votre famille d’accueil.
Vous pourrez partager votre repas avec la communauté ou de votre côté.
Vous pouvez parfaitement préciser votre régime alimentaire afin que votre séjour se passe au mieux.

La durée du volontariat

En Équateur vous disposez d’une durée de 90 jours au titre de touriste.
Vous pouvez vous servir de ce statut pour effectuer votre volontariat ou choisir une durée de volontariat plus longue, auquel cas il vous faudra demander un Visa de volontaire auprès du Consulat de l’Equateur en France.

Sur place, votre interlocuteur privilégié, Señor Amarun Grefa, parle Anglais, Espagnol et Kichwa. Il est Guide Officiel de métier et saura vous faire découvrir toutes les beautés de la forêt amazonienne en toute sécurité.

Pour ma part, je serai tout à coté de vous (à 5km environ), ainsi à la moindre incompréhension, je me rendrais disponible pour venir à votre rencontre et vous aider. Je serai également disponible par Wattsapp pour toute question ou conseil.

Envie de créer un Nouveau Lien à l’autre bout du monde, au sein d’une communauté indigène ?
Laissez-nous un commentaire ou rendez-vous sur notre page Créer un Nouveau Lien.

Les SEL Quésako ?

Et si on se passait un peu plus d’argent dans nos vies quotidiennes ?Que se soit pour faire un petit bricolage, s’échanger des vêtements ou des livres, le troc apparaît de nouveau en grande pompe un peu partout en France.

Un Système d’échange local (ou Sel) est un système d’échange de produits ou de services au sein d’un groupe fermé, généralement constitué en association. Ses membres échangent des biens et services selon une unité propre à chaque groupe. L’objectif est d’accéder à des échanges égalitaires et de tisser des liens. Les Sel sont des associations locales. L’acronyme « Sel » a été choisi pour son homonymie avec le sel, aliment, monnaie d’échange ancienne.
Il existe plus de 600 Sel en France, généralement classés dans l’économie sociale et solidaire.
(Source : wikipédia)

Découverte du site Mytroc.fr

Découverte d’un site web qui fonctionne uniquement grâce au Troc, aux dons et coups de main sur le principe du SEL : Mytroc.fr

Logo du site internet mytroc.fr
Un site de troc et d'échanges sans argent.

Madame A fait le vide dans ses placards à la suite de la lecture de la papesse du rangement Marie Kondo, ensuite elle va photographier les objets dont elle ne se sert plus et les mettre en ligne sur mytroc. Elle aura la possibilité de valoriser chacun de ses objets en Noisettes ❤ (monnaie fictive utilisée par le site).

Monsieur B qui est un passionné de bricolage met sa proposition d’aide aux bricoleurs en souffrance sur mytroc.

Madame A qui en plus de ranger souhaite aussi repeindre le séjour et créer des espaces de rangements, va contacter Monsieur B pour son coup de main en bricolage.

Si Monsieur B n’est intéressé par aucun des objets de Madame A, il va demander des noisettes ❤ qu’il pourra utiliser sur le site pour obtenir des objets ou un service auprès de Mademoiselle C, Papi D ou Tante K !

Personnellement, j’ai proposé des créations de logos, d’affiches et flyers pour des associations étant graphiste de métier en échange de noisettes ❤

Vous souhaitez vous aussi troquer, offrir et donner des coups de main pour réapprendre à vivre en étant plus indépendant
VS
Le système capitaliste qui nous fait nous sentir désœuvré et honteux dès lors que nous n’avons plus d’argent ?

Vous pouvez utiliser ce code de parrainage : 69A6AD
qui nous offre à tous les deux des Noisettes ❤

/POURVUE/ Offre de volontariat en Équateur au sein d’une communauté Achuar

Nous recherchons une personne sachant parler Espagnol et Anglais, majeure qui souhaiterait faire une mission de volontariat en Équateur au sein de la réserve et communauté Achuar SAPAP ENTSA de la Province de Morono Santiago.

Votre mission

Vous aiderez une communauté indigène les Achuar à se développer grâce au tourisme communautaire. Pour cela, la connaissance de l’anglais est primordiale.

Comment va s’organiser votre volontariat?

Vous vivrez au sein de la communauté SAPAP ENTSA de la Province de Morono Santiago dans une réserve de 4000 hectares à la biodiversité époustouflante.
Cette communauté s’est organisée pour construire une cabane traditionnelle Achuar afin de recevoir un ou une volontaire comme faisant partie intégrante de la communauté.

Vous logerez dans une cabane typique Achuar.
La communauté dispose de toilettes sèches ainsi qu’internet.

Les repas se prennent en général en famille et sont composés de manioc, bananes plantain, poisson, volaille et soupes. Si vous avez des allergies, n’hésitez pas à le signaler.

Regardez leur projet de préservation de la forêt amazonienne !

Vous pouvez visionner cette vidéo sur le projet initié par cette communauté. 

La durée du volontariat

En Équateur vous disposez d’une durée de 90 jours au titre de touriste.
Vous pouvez vous servir de ce statut pour effectuer votre volontariat (comme je l’ai fait la première fois) ou choisir une durée de volontariat plus longue, auquel cas il vous faudra demander un Visa de volontaire. 

En Équateur vous disposez d’une durée de 90 jours au titre de touriste.
Vous pouvez vous servir de ce statut pour effectuer votre volontariat (comme je l’ai fait la première fois) ou choisir une durée de volontariat plus longue, auquel cas il vous faudra demander un Visa de volontaire. 

Envie de créer un Nouveau Lien à l’autre bout du monde, au sein d’une communauté indigène ?
Laissez-nous un commentaire ou rendez-vous sur notre page Créer un Nouveau Lien.

Remplacer son téléphone portable quand on est écolo mais connecté

Alors que mon retour en Amérique Latine, au sein de l’association Waysa Wasi, est imminent je fais le point sur ce que je vais emmener là-bas.
La tâche n’est pas facile puisque je pars deux ans faire une mission de volontariat en pleine amazonie équatorienne. 

Un sujet sensible : le smartphone

Mon actuel I-pomme 6S est en train de rendre l’âme.  Ah obsolescence programmée quand tu nous tient par tous les bouts ! 
Or, lors de ma mission là-bas, je souhaite prendre un maximum de photos et pouvoir évidemment les partager. Le smartphone se révèle donc être l’ami tous-terrain d’une aventurière comme moi.

Problème : l’achat d’un smartphone ce n’est pas anodin, c’est un achat qui pour moi est réfléchi mais est aussi l’emblême de la société de consommation dans laquelle j’ai grandi.
Mes critères de sélection :
Dans le désordre on a ces différents sujets : extraction de minerais (lithium contenu dans la batterie), difficulté de recyclage, travail des enfants, ou travailleurs sur-exploités, transport et conditionnement du téléphone…

Bref vous l’aurez compris, cet achat ne va pas être simple pour moi.

Quand ta conscience écologique pèse dans la balance

C’est ainsi que je me rappelle d’un article lu et partagé il y a quelques moi sur mon profil Facebook. Il était question d’un smartphone produit avec une grande partie de matériaux recyclés et recyclables et produit dans le respect des individus et de la planète : Le Fairphone.

Après quelques recherches, il me semble être une initiative tout à fait intéressante pour moi et une alternative au reconditionnement de mobiles.  

Pour le moment, je ne suis pas encore passée à l’achat. J’attends de m’en faire une idée grâce à mon réseau et notamment ceux qui en ont un. 

Les Nouveaux liens de cet article : 
Illustration par : Madspeitersen
Une entreprise inspirante : Fairphone (Je n’ai aucun partenariat avec eux)

Envie d’amener ton bout de ficelle ? Si tu es possesseur d’un Fairphone ou que tu as une autre alternative / idée, créé ton lien ici et maintenant dans les commentaires.